Sessions Edition 2 – JMusic Night

Pour sa seconde session, iota change vous emmène au pays du soleil levant et vous propose de découvrir plusieurs des styles musicaux du Japon


lightning_very_light

Lightning

est un guitariste-chanteur français né à l’ile de La Réunion. Il est le premier artiste réunionnais à signer avec un label japonais.
A l’âge de quatorze ans, Lightning commence à jouer de la guitare.
Après avoir vu le légendaire groupe « X Japan », il plonge dans l’univers du Visual kei. Fasciné par des artistes comme Luna Sea, Dir En Grey, L’Arc en ciel, Miyavi et Gackt, ce qui intéresse Lightning c’est la découverte d’une mélodie nouvelle.

De 2009 à 2013, il intègre différents groupes dans lesquel il est guitariste leader et enchaine ainsi les concerts.
Après différentes performances et collaborations aux Etats-Unis, en Afrique du sud et en Europe, il est contacté par Daniel Facérias (ancien musicien de Jean-Jacques Goldman, Daniel Balavoine) pour travailler sur son nouvel album.

Il découvre dans un même temps Alys, la première chanteuse virtuelle franco-japonaise dont le projet est dirigé par Joffrey Collignon, CEO de Voxwave. Il développe un réel intérêt pour la philosophie globale du projet, et écrit le morceau, « Sous cette pluie ». Il participera plus tard à la composition du morceau « Marche au Pas ».
En 2015, Lightning décide qu’il est temps de commencer sa carrière solo. Il signe chez le label japonais Kirakira Record et sort son premier album au Japon intitulé « BREAK THE CAGE » au Japon. Un album de six titres mixé par Steve Prestage (ingénieur son de Gary Moore, Johnny Hallyday, Black Sabbath).
Le 27 octobre sortira son premier single « Memories ».


tbk_light

TBK

est une chanteuse présente sur internet depuis 2009. Elle réalise en majorité des reprises de chansons d’anime ou de J-music en anglais ou japonais, ainsi que des adaptations en français. Elle crée également des contenus originaux depuis mai 2015 en collaboration avec le groupe japonais CREST.
Internet étant une source très propice aux collaborations diverses et variées, elle y rencontre notamment les différents chanteurs qui composeront par la suite le collectif No Time No Tune, avec lequel elle réalisera plusieurs concerts. Elle souhaite à présent renforcer ses participations à des projets musicaux dans les domaines de la pop culture et des cultures de l’imaginaire, tels que les jeux vidéo.

Elle est dépeinte sous les traits du kitsune, la créature mythologique japonaise à l’apparence vulpine. Son avatar est donc une femme aux longs cheveux bruns possédant 4 queues et une paire d’oreilles de renard. Elle possède également un masque à l’apparence unique, servant à sa représentation et à son identification.

 

 

 


lita-kira-2016_light

LITA KIRA

« La nouvelle sensation Pink-Rock !! »
En 2010 Lita fonde LITA KIRA afin de s’affranchir de son rôle de bassiste/choriste (cf Basilic – X FACTOR 2009) et de s’imposer en tant que chanteuse & auteur-compositeur. Formée à l’Académie des Arts Urbains de Courcouronnes, elle fait des concerts sa spécialité. Un sens du show à la japonaise, du pop-rock français, survitaminé, chorégraphié, avec une forte mise en participation du public. Le Pink-Rock est né.

2012 marque une étape cruciale avec la sortie d’un 1er EP: « Dans ma toile ». S’ensuit une tournée en France et Belgique, dont un passage remarqué au Splendid de Lille ainsi que des premières parties régionales (notamment du groupe japonais GALAXY 7). 2013, le Buzz. LITA KIRA suit la tournée de SUPERBUS et offre une série de concerts sauvages devant les salles à travers le pays. Initiative saluée par des chaînes locales et nationales (France4, France2, Télé Mélody etc) et par Jennifer Ayache elle-même.
En 2014, LITA KIRA sort son 2nd EP: « Marionnette ». Salué par Side-Line et Rockenfolie, ce deuxième opus se place clairement sur la scène pop-rock actuelle, avec son univers inquiétant de poupées plus ou moins dociles, ses textes parfois sombres et un son accrocheur, résolument rock.

La tournée *Pink-Rock EXPLOSION Tour 2015/2016* a bien porté son nom. On a détecté des KIRA FANS aux abords des scènes du Nord (Spotlight, Gymnase, Star Rock Café etc), en Suisse, en Belgique, en passant par Paris (Melt Down), à Nanterre, à Tours (Palais des Congrès) et jusqu’au JAPON (NHK WorldTV) où quelques vidéos de reprises sont régulièrement diffusées.
2017 s’annonce déjà prometteur avec un projet d’enregistrement d’un 1er album, la sortie d’un Photobook + DVD Live, et toujours plus de concerts, de clips, et de défis musicaux. Alors accrochez-vous bien !!

 

Laisser un commentaire